A la découverte de… Montmartre

A la découverte de… Montmartre

Après un premier article sur ma ville strasbourgeoise, voici un nouvel article sur un de mes quartiers favoris de Paris: Montmartre. Me rendant de temps à autre à Paris, je ne passe jamais à côté de ce quartier. Tellement vivant, et procurant pourtant une telle sérénité. Ce quartier est un réel coup de coeur, et depuis bien longtemps. Revenons quelques années en arrière, lorsque pour la première fois, je regardais Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain. Et oui, tout vient de là. Le film réalisé en partie dans ce 18ème arrondissement m’a touché de part sa beauté, ce cadre bien parisien que propose Montmartre. Mais après avoir visité le quartier, je peux vous dire que le film ne montre qu’une partie de ce quartier aux multifacettes. Et si je vous proposais mon parcours et mes petits coups de coeur de Montmartre? Cet article sera sûrement mis à jour lors de mes futures escapades, mais commençons avec mes premières adresses.

La basilique du Sacré Coeur, tu iras

Basilique Sacré-Coeur, Montmartre
Basilique Sacré-Coeur ©L’Oeil d’Hélène

(Pour que tu ressortes de mon site sans être inculte, tu vas devoir succomber à une légère partie un peu histoire, un peu description de ce que c’est, tu vois?) La basilique du Sacré Coeur, c’est un peu le symbole de Montmartre, voire de Paris. Pour te situer, elle se trouve au sommet de la butte Montmartre (et le lendemain, tu auras des crampes aux jambes si tu ne prends pas le funiculaire car il y a trop de monde). Elle se situe à 130m d’attitude. Au sein de la basilique, se trouve la plus grande mosaïque de France. Je n’ai pas eu l’occasion encore d’entrer dans l’enceinte de la basilique mais si vous en avez l’occasion, c’est un incontournable en terme d’art et d’histoire. Sinon, oui, depuis ce lieu, tu auras l’une des plus belles vues de Paris (après celle depuis la Tour Eiffel). Et puis, si toi aussi tu as regardé le film d’Amélie Poulain, tu pourras apprécier en contre-bas certains lieux qui te remémoreront quelques scènes mythiques du film.

Le Street Art, tu admireras

Montmartre est réputé pour être un quartier où l’Art est omniprésent. De grands peintres ont émergés ici, comme Gericault et Vernet (parmi les premiers peintres à s’être installé dans l’arrondissement) ou encore Toulouse-Lautrec, Van Gogh et Cézanne pour en citer. Aujourd’hui, on retrouve encore de nombreux peintres. Mais, de nos jours, le Street Art s’est aussi installé à Montmartre. Art un peu plus récent, en te promenant dans Montmartre, tu pourras admirer ces oeuvres qui se succèdent au fil de ta virée parisienne. Pour citer quelques noms d’artistes, tu pourras trouver des oeuvres de Gregos, Jack Servoz, Zdey, ou encore Shatters.

Devant le Mur des Je T’aime, en photo tu te prendras

Le Mur des Je t'aime
Le mur des « Je t’aime » ©L’Oeil d’Hélène

Situé au square Jehan Rictus Métro à côté de la place des Abbesses (une de mes places favorites aussi à Montmartre), le Mur des « Je t’aime » est une grande fresque faite de carreaux où sont écrits 311 « Je t’aime » en 280 langues, une idée de Frédéric Baron. Pour la petite histoire, Frédéric Baron a voulu faire un tour de monde des « Je t’aime ». N’ayant pas sauté le pas, il a demandé d’abord à son frère, puis à un, puis deux, puis trois voisins de nationalités différentes d’écrire dans leur langue cette mythique phrase. Au final, il aura recueilli trois énormes classeurs de « Je t’aime » écrit 1000 fois en 300 langues (source: lesjetaime.com). C’est l’artiste Claire Kito qui sera en charge de réaliser cette grande fresque où désormais, tous les touristes (amoureux ou non) débarquent pour posséder sa photo devant ce chef d’oeuvre (oui, j’ai ma photo devant le mur). L’idée de Frédéric Baron était de créer un lieu de rencontre pour les amoureux. (P.S: non ce n’est pas un carrelage géant, c’est une oeuvre avant tout !)

A l’épicerie d’Amélie Poulain, tu t’arrêteras

Vous vous rappelez de l’épicier joué par Jamel Debbouze et de la mythique épicerie où se rend Amélie Poulain? Comment aurais-je pu passer à côté de ce lieu, symbole de ce film? Pour ceux souhaitant s’arrêter et faire ses quelques courses, l’épicerie nommée « Maison Collignon » se situe au 56 rue des Trois Frères. En passant à côté, on ne peut se tromper d’épicerie puisque sont accrochés aux vitres des dizaines d’articles de presse sur le film d’Amélie Poulain, le succès de l’épicerie ou encore le portrait d’Audrey Tautou. Bien que l’entrée ne soit pas identique à celle du film, on a l’impression de revivre la scène, et on s’imagine être dans le rôle d’Amélie.

Les nuits parisiennes, à Pigalle, tu apprécieras

Moulin Rouge Paris Montmartre
Le Moulin Rouge, Paris ©L’Oeil d’Hélène

Pigalle, c’est l’un des passages obligé lorsque tu es à Montmartre ou tout simplement à Paris. C’est le lieu des fêtes et des soirées. Le long de Pigalle, tu remarqueras les nombreux cabarets au charme parisien, les nombreuses salles de spectacles ou ses bars. Le mieux, c’est de s’y rendre en nuit, là où finalement Pigalle s’éveille. Le symbole de Pigalle, c’est notamment Le Moulin Rouge (obligé tu as entendu parler du Moulin Rouge…la french cancan…Ah ça tu connais, j’en étais sûre), le plus célèbre cabaret au monde. Mais bon, avouons les choses: Pigalle c’est aussi connu pour ses innombrables sex-shops, arrivés en masse dans les années 70. Pigalle, quartier animé, est un immanquable pour découvrir la vie nocturne parisienne.

 

La liste des bonnes adresses serait trop longue si je citais tout ce qui m’a marqué à Montmartre : brocantes, Michou!, les petites boutiques et les petites rues façon Montmartre. Bref, la suite de la liste attendra dans un prochain article. Pour l’instant, n’hésites pas à te rendre sur ces lieux, et partages toi aussi tes bonnes adresses !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une réaction au sujet de « A la découverte de… Montmartre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *