FAQ : Mon volontariat en Allemagne

Tant de photos depuis l’Allemagne sur Instagram? Des articles sur des fêtes allemandes sur mon blog? Mais pourquoi tant de contenus depuis le pays de la bière et du bretzel? L’heure est venue de vous dévoiler les raisons et de répondre à vos questions sur mon quotidien actuel, que vous m’avez posées sur Instagram. Je suis volontaire franco-allemande en Bavière, et voici mon histoire.

Que fais-tu en Allemagne actuellement?

Je réalise un volontariat franco-allemand, qui repose sur le dispositif du service civique. Je suis donc en Allemagne pour 10 mois, depuis septembre 2018 jusqu’à juin 2019. C’est la première fois que je pars pour une longue durée à l’étranger.

Pourquoi être volontaire en Allemagne?

J’ai toujours été attirée par l’Allemagne et la langue allemande. J’ai la chance d’avoir de la famille habitant là-bas, et c’est aussi cela qui m’a énormément fait apprécier la culture allemande. C’est pourquoi, depuis un bon moment, j’ai toujours rêvé de pouvoir m’installer en Allemagne pour une durée courte ou longue. De plus, après avoir obtenu ma licence, j’étais dans une période de réflexion: continuer mes études? Trouver un travail? Et puis cette envie de vivre une expérience à l’étranger était très présente dans mes projets. D’autre part, malgré mes longues et nombreuses années de cours d’allemand, je voulais réellement améliorer mon allemand qui est resté à un niveau assez basique…Au final, pleins de raisons m’ont poussé à franchir le pas, direction l’Allemagne !

Quel est ton travail au quotidien?

Je travaille dans un « Gymnasium » (il s’agit d’un collège et lycée). J’assiste aux cours de français majoritairement où j’anime certains cours avec des activités, des jeux, de l’aide à la prononciation,… Avec les lycéens, je suis présente pour partager la culture française, parler de l’actualité, débattre sur divers thèmes sociologiques, culturels, etc. Mes tâches sont très variées. L’après-midi, pour les élèves ne pouvant pas rentrer chez eux (oui…la journée se finit à 13h en Allemagne!), je reste pour les aider aux devoirs, jouer et participer aux activités artistiques. Ceci est un résumé de mes activités. Les activités des volontaires varient selon les lieux de missions, les envies et passions des volontaires, et les attentes des écoles : ainsi, chaque volontaire décide de la tournure de son volontariat !

Würzburg volontariat allemagne
Exemple d’un atelier que j’anime
Et ton allemand, ça progresse?

Étonnement, je suis encore un peu mitigée sur cette question. A l’école, je suis présente surtout pour les cours de français où je parle…constamment en français! Bien sûr, hors école, je suis bien obligée de communiquer en allemand, que ce soit pour faire les courses, aller à l’administration, avec mes voisins, le concierge, les autres professeurs, lors de soirées où peu de personne parlent français. Beaucoup de personnes me disent que je me débrouille très bien en allemand, mais je pense qu’il me reste beaucoup de choses à apprendre pour être réellement à l’aise dans cette langue qui est loin d’être évidente! J’observe tout de même une assez grande amélioration, car dorénavant je n’ai pas peur de m’exprimer en allemand, peu importe mes fautes de langue.

Et la vie allemande?

Je me plais réellement en Allemagne. Le coût de la vie est clairement abordable, avec des produits souvent moins élevés qu’en France (tout dépend du type du produit, bien évidemment). Vivre dans le pays de DM, Tk Maxxx, Müller…c’est un petit paradis pour moi! La mentalité est également très différente. Dans la ville où je suis, les personnes ont été très accueillantes et ont toujours fait preuve d’empathie et de bienveillance malgré mes difficultés avec la langue. Cela est valable en tout cas pour moi, et dans cette ville : d’autres personnes peuvent avoir des opinions et des retours différents du mien.

Würzburg volontariat allemagne
Alte MainBrücke, Würzburg
Et niveau argent, tu t’en sors?

J’ai de la chance de réaliser une mission de volontariat payée. Pour être totalement transparente (et pour ceux qui seraient intéressés par ce programme), je suis payée environ 500€ par mois. Etant installée en Bavière, j’ai également la chance d’avoir une aide de la région de 220€. Cette aide paye quasiment la totalité de mon loyer. Ainsi, mon salaire me suffit largement pour me nourrir, profiter et voyager. Mais pour éviter toute mésaventure, je tiens toutefois à souligner le fait que j’ai travaillé tout l’été pour avoir une réserve « au cas où ».

Comment se loger en Allemagne?

Il existe, comme en France, différents types de logement destinés aux étudiants. Actuellement, je vis dans une résidence étudiante privée, où je partage seulement la cuisine avec les étudiants de mon étage (nous sommes une dizaine). Il existe de nombreuses résidences étudiantes, qui sont gérées directement par le CROUS allemand, appelé « Studentenwerk« . Nombreux sont ceux qui vivent en colocation, car il faut savoir que les loyers peuvent être très élevés selon la ville et la région où vous vous situez. 

Des points négatifs? Désillusions?

Bien que je me sente parfaitement bien dans cette vie allemande, il y a bien sûr parfois des hauts et des bas. Je dirai que la plus grande difficulté dont j’ai dû faire face (et encore actuellement), c’est la difficulté de se faire des amis dans un pays étranger…quand on n’est plus étudiante et que l’on parle avec encore quelques difficultés la langue. J’ai eu des moments où je me sentais très seule, et parfois, cela a été dur à vivre. Mais pour combattre ces moments de solitude, je devais m’occuper et c’est ainsi que je me suis mise à voyager dans l’Allemagne pour découvrir d’autres villes, j’ai repris des activités qui me plaisaient comme le dessin-la peinture, je vais régulièrement dans des cafés pour travailler, je suis allée à des « cafés de langue » pour faire des rencontres, j’ai testé des activités telle que le yoga, je me suis mise à faire du footing, etc.

Quelles sont les différences majeurs avec la France qui t’ont marquées?

Avant mon départ, étant donné que je vis en France à la frontière de l’Allemagne et de la Suisse, je m’étais dit que l’Allemagne possédait peu de différences comparé à la France. Et bien ce séjour en Allemagne me permet de me rendre compte du contraire, car ce pays a bien évidemment de belles différences culturelles, sociales, gastronomiques…Voici quelques faits qui m’ont marqués : en Allemagne, on ne fait pas la bise mais une accolade (cela m’a joué beaucoup de tours, notamment en soirée où je me suis pris de jolis vents…); le vin et la bière sont des choses sacrées ici (vous pouvez rencontrer par exemple un groupe de mamies qui trinquent au vin dans le train dès 9 heure du matin); etc.

würzburg volontariat allemagne
Pendant la « Weinparade » à Würzburg
Au restaurant, on fait comment pour commander de l’eau plate et pas gazeuse?

Très bonne question ! Il s’agit d’un des plus gros problèmes pour grand nombre de français en Allemagne : où trouver de l’eau plate? En effet, les allemands sont des grands fans des bulles, et ils en mettent partout : Apfelschorle (jus de pomme gazeux), Johannisbeerschorle (jus de cassis gazeux)…Vous pouvez trouver tous les jus de fruits avec des bulles! Mais comment boire juste de l’eau plate dans ce pays de bulles? Vous trouverez quand même dans de nombreux restaurants du « Natural Wasser » ou « stilles Wasser », soit de l’eau plate. Mais pour ne pas se faire avoir, il faut bien préciser au serveur que vous souhaitez du « stilles Wasser » !

Est-ce que les allemands sont sexy ?

Impossible de pouvoir répondre à cette question objectivement. Pour faire votre propre opinion, franchissez le pas et venez en Allemagne !

Et si on veut aussi être volontaire en Allemagne?

Il existe de nombreux programmes vous permettant d’être volontaire en Allemagne. Je vous conseille de vous renseigner sur le site de l’OFAJ (Organisme Franco-allemand pour la jeunesse) et son site consacré au volontariat, où vous trouverez toutes les offres de volontariat en Allemagne. C’est au travers cette organisme que j’ai pu partir en Allemagne. Dans mon cas, je réalise le volontariat en établissement scolaire. Ce type de volontariat vous permet donc de travailler dans des crèches, maternelles, écoles primaires, collèges et lycées. Il existe d’autres types de volontariat : en établissement supérieur, dans le domaine culturel, etc. Vous trouverez sur le site du volontariat toutes les démarches nécessaires pour poser votre candidature. Pour résumer : les candidatures se font en cette période de début d’année. Si votre dossier est accepté, vous passez un entretien à Paris. Enfin, si vous réussissez cette phase, vous recevrez par message votre lieu de mission. Et oui, dans ce type de volontariat, vous ne choisissez pas votre destination ! Sinon, il y a aussi des associations ou structures qui postent des annonces. Les démarches sont donc différentes, et ces offres peuvent être postées tout au long de l’année (contrairement à mon volontariat, qui débute en septembre).

Würzburg volontariat allemagne

J’espère que cet article aura répondu aux questions que vous vous êtes posées sur mon volontariat en Allemagne. N’hésitez surtout pas à commenter ou à me contacter si vous avez d’autres questions sur le statut de volontaire. En espérant que cela aura motivé quelques personnes à franchir le pas ! 

About

Auteur et rédactrice du blog "L'Oeil d'Hélène".

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *