Vérino, Tano, Bostelli : un trio d’humoristes de passage à Strasbourg

Vérino, Tano, Bostelli : un trio d’humoristes de passage à Strasbourg

A Strasbourg, on sait rire de tout (et même de nous). Ce n’est pas pour rien que le Festival d’Humour « Drôles de Zèbres » s’est installé dans l’eurométropole, à l’auditorium de la Cité de la musique et de la Danse, du 25 au 28 avril 2017. Pour son 15ème anniversaire, de nombreux humoristes ont été conviés à la fête : Kamini, Jarry, Antonia, et j’en passe. Mais j’ai décidé de prendre ma place pour la soirée « Coups de coeur » du Festival, avec comme guest Vérino, (qui débarquait pour la première fois à Strasbourg !) accompagné de Tano et David Bostelli. Un show frais, au coeur de l’actualité mais pas que,et qui fait du bien par ces temps. Alors, si tu n’as pas pu te déplacer (parce que Strasbourg c’est à des kilomètres de chez toi…ou parce que tu as eu la flemme de bouger de ton canapé), ou que tu n’as pas entendu parler de ce Festival, tu es bien tombé sur cet article (pour te rendre compte que t’as raté quelque chose).

Vérino, petite merveille du Stand-up français

Vérino Inglorious Comedy club
Vérino sur la scène de l’Inglorious Comedy Club © verino.fr

Peut-être as-tu déjà entendu parler de Vérino, où l’as-tu aperçu sur ton écran de télévision lorsqu’il passait encore dans « On ne demande qu’à en rire« , l’émission de Laurent Ruquier qui a permis à de nombreux humoristes de se faire connaître. Vérino fait parti des grands du Stand-up français (et ouai). On peut même dire qu’il fait désormais parti des anciens (et re-ouai, 12 ans de carrière environ). C’est ainsi, après avoir triomphé sur les grandes scènes, en étant d’abord la première partie d’humoristes comme Anthony Kavanagh ou Franck Dubosc, qu’il a créé l’Inglorious Comedy Club où les humoristes actuels font leur passage (Paul Taylor, Baptiste Lecaplain, Bérengère Krief,…). Ça en fait des lignes à mettre sur son CV, non? Mais Vérino n’a pas voulu s’en arrêter là. Depuis 2 ans, après avoir conquis les scènes, Vérino a voulu conquérir la sphère Internet. Avec ses « Dis-donc Internet…« , chaque semaine l’humoriste aborde notamment des thèmes d’actualités à sa manière.

Et du coup, vous comprenez pourquoi je n’ai pu m’empêcher de réserver ma place pour le voir sur la scène Strasbourgeoise ! En vérité, ce n’est pas la première fois que je le vois en Alsace. Il y a 4 ans, il était de passage sur la scène de l’Entrepôt à Mulhouse, où j’ai pu pour la première fois le découvrir. Et c’est à ce moment-là que j’ai été complètement conquise par son humour (à la sortie de son show, suite à un pari, je lui avait balancé une blague, mais j’ai bien compris que j’étais pas faite pour être humoriste). 4 ans plus tard, c’est un Vérino avec un beau chemin derrière lui qui aborde sur scène les soucis d’un papa comblé, les élections présidentielles qui nous ont tous chamboulées ces derniers temps ou encore des situations du quotidien. Il reprend aussi ses sketchs les plus connus : le distributeur de baguettes (que je t’oblige à regarder sur youtube) ou encore les Darwin Awards. Vérino, c’est aussi quelqu’un de simple et de généreux, qui sait prendre le temps de parler et d’intéragir avec ses spectateurs (pendant et après le spectacle). Et puis, à la fin, Vérino a réalisé sa 83ème vidéo de sa chaîne youtube à Strasbourg, que je vous invite à regarder :

Tano et David Bostelli : les découvertes du soir

Tano sur scène
Tano sur scène ©T83.fr

Avant la prestation de Vérino, on a pu découvrir à cette soirée « Coups de coeur » deux autres humoristes connus du Festival d’Humour »Drôles de Zèbres ». Tano, prix du public Drôles de Zèbres en 2009, fait son entrée sur scène, verre en main. 15 min de show qui permettent de rendre compte d’un humour décalé à merveille, abordant sans complexe des thèmes virulents.  Mais avec lui, tout passe. Sans oublier, son rap des flics de la BAC, avec une belle vue de son caleçon « Police ». Une carrière dans la musique? Peut-être, mais pour le moment, son chemin est tracé sur la route de l’humour, et cela m’étonnerait guère de la voir plus souvent sur les scènes de théâtre ou même à la télévision.

David Bostelli
David Bostelli ©Montreux Comedy Club

Dans un autre temps, David Bostelli a débarqué dans la salle de la Cité de la musique et de la danse, avec sa copine Excalibur…sa guitare, avec la 4ème corde pétée (qui, soit-disant, lui servait de sangle). Pour vous prévenir, il vaut mieux assister à son spectacle en ayant le sens du rythme. Car attention à ne pas se faire désigner pour être le « responsable » des applaudissements dans la salle, David Bostelli est très pointu sur ça lors de ses prestations musicales. Bostelli nous fait rire et nous émeut à travers ses reprises de Zombie, ou ses propres créations musicales. Entre mini-concert façon « je me rends dans un bar et j’écoute le guitariste jouer et chanter« et un show purement d’humoriste, il nous aura fait rire durant toute la durée de sa prestation. Ce n’est pas pour rien qu’il aura été élu « Coup de coeur » de Drôles de Zèbres en 2014!

Une soirée réussie, une soirée pleine de reflexion

Ainsi, en ce mercredi 26 avril, la soirée a été une réussite pour le Festival d’Humour « Drôles de Zèbres », mais aussi les humoristes et les spectateurs. Je ne pouvais terminer cet article sans parler du maître de Cérémonie, qui était selon moi le 4ème guest de la soirée. Nommé « Calixte de Nigremont, le Prince des Aristocrates« , le maître de cérémonie était présent pour accueillir chacun des spectateurs, personnellement. Avec son teint de vampire, on se demande s’il ne sort réellement pas de son cercueil la nuit (pour éviter la lumière de jour) et animer, avec son propre style, les soirées du Festival. Un maître de cérémonie hors norme et qui a été, lui aussi, chaleureusement applaudi par le public strasbourgeois. Bref, en ce jour de pluie, la soirée tombait à pic et a permis aux adeptes de spectacles d’humour ou aux curieux de découvrir nos talents de ces dernières années. Mais cette soirée a permis aussi de rire des soucis de notre quotidien et de se poser les bonnes questions sur notre avenir, qui en ce moment, sont entre nos mains. A méditer.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une réaction au sujet de « Vérino, Tano, Bostelli : un trio d’humoristes de passage à Strasbourg »

  1. Après avoir lu cet article, il ne reste qu’une chose à faire : réserver au plus vite son billet pour son prochain spectacle.
    J’y cours …………………………

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *